Sécurité

Qu'en est-il de la sécurité en Maison de Naissance?

Est-ce qu'un accouchement en Maison de Naissance est aussi sûr qu'en clinique / hôpital?

Un accouchement en maison de naissance ou à domicile est tout aussi sûr qu'un accouchement à l'hôpital ou en clinique. De nombreuses études relèvent ce fait: moins d'interventions et moins d'intervenants, équivalent à plus de sécurité pour des femmes dont tout laisse présager un accouchement normal (et seules ces femmes sont admises en Maison de Naissance). Les bébés quant à eux, présentent une meilleure santé en maison de naissance et à domicile, qu'à l'hôpital et sont deux fois moins souvent transférés au service de néonatologie. Cette situation surprenante à des raisons multiples; une partie peut s'expliquer par le fait de laisser le temps aux mères, accompagner au lieu d'intervenir, ne pas vouloir maîtriser un processus physiologique, la liberté de mouvement, l'environnement non-anxiogène qui inspire la sérénité et fait secréter moins d'hormones de stress...


Quelques liens sources: http://www.nice.org.uk/guidance/cg190 ou encore l'étude du Dr Borel effectuée en Suisse Romande http://www.espritsagefemme.ch/wa_files/ETUDE_20BOREL.pdf.

Qu'est-ce que vous faites en cas de complications?

À Dix Lunes comme dans toute Maison de Naissance en Suisse, nous accueillons uniquement des femmes enceintes dont tout indique que l'accouchement se déroulera parfaitement bien. Par conséquent, le taux d'accouchements à Dix Lunes nécessitant une intervention en milieu hospitalier est extrêmement bas. Le taux de transfert se situe entre 10 et 15%, variant légèrement d'année en année. C'est équivalent à la moyenne des Maisons de Naissance en Suisse. Comme des complications ne se présentent quasiment jamais tout d'un coup, mais s'annoncent au moyen de signes précurseurs, la sage-femme a le temps nécessaire pour prendre les dispositions nécessaires. D'ailleurs, l'extrême majorité de ces transferts se fait sans urgence, au moyen d'un véhicule privé.

Qu'est-ce qui peut nécessiter un transfert?

Nous pouvons être amené à transférer vers l'hôpital pour diverses raisons: lorsque que la femme est très fatiguée et le souhaite,  lorsque nous constatons que le travail ne progressesse plus, lorsque la poche des eaux est rompue et que le travail ne débute pas après un certain délais, lorsque la position de la tête du bébé n'est pas favorable pour la naissance par voie basse, lorsque la femme souhaite une péridurale, si le bébé supporte mal les contractions, lorsqu'apparaît des saignements anormaux, lorsque le placenta tarde à sortir ou sort partiellement, ou lorsque le bébé nécéssite une surveillance particulière dans un service de néonatologie. Cette liste n'est pas exhaustive.

Lorsqu'un transfert est nécessaire, y a t-il une ambulance à proximité?

Nous demandons aux femmes et couples accouchant à Dix Lunes, d'avoir un véhicule à disposition devant la Maison de Naissance le temps de l'accouchement. Dans l'immense majorité des cas, les transferts se font sans urgence, avec leur véhicule privé, lorsqu'il n'y a pas de risque vital.
Si en revanche si cela est jugé nécéssaire par les sages-femmes, des ambulances sont stationnées dans plusieurs quartier de  la ville et la proche de Dix Lunes se trouve dans la commune de Thônex à 5 minutes.

Et s'il faut réanimer le bébé?

Nous disposons de tout le matériel de réanimation nécessaire (masque, oxygène,..) et suivons des cours de formation continue régulièrement.

Que faites-vous en cas d'hémorragie?

Cette complication grave est particulièrement rare lors des accouchements naturels. Elle survient principalement lors d'accouchements provoqués artificiellement ou après que l'on ait administré des médicaments visant à intensifier les contractions ou encore lors d'accouchement instrumentés. Cependant, c'est une probabilité que nous prenons particulièrement au sérieux de par sa nature préoccupante. C'est la raison principale pour laquelle nous souhaitons que vous restiez quelques heures après l'accouchement afin d'écarter ce risque. En cas de besoin, nous disposons de médicaments d’urgence et organisons le transfert en ambulance vers l’hôpital.

Mon gynécologue me déconseille les Maisons de Naissance.

Les Maisons de Naissance sont encore mal connues et mal reconnues pour leur travail d’utilité publique dans le réseau de santé, même s’il y en a 26 dans toute la Suisse et qu’elles sont inscrites dans la LAMal depuis 2004. Plus de 1400 enfants voient le jour chaque année en Maison de Naissance et ce chiffre est en augmentation constante. Nombreux sont les gynécologues sceptiques qui pensent qu’une naissance ne peut se dérouler qu’en milieu hospitalier, et qui ne comprennent pas que la formation des sages-femmes est de très bonne qualité, dispensée dans des Hautes Ecoles de Santé exigeantes et que ce métier n’a plus rien à voir avec les matrones d’antan qui se transmettaient le savoir de mère en fille. Certaines Maisons de Naissance sont même inscrites sur la liste hospitalière et sont donc considérées comme un établissement hospitalier subventionné! Ceci n’est pas le cas de la Maison de Naissance Dix Lunes et de bien d’autres qui ne peuvent se permettre d'appliquer les exigences administratives d’une telle démarche de par leur petite taille.

Qui est-ce qui m'accompagne lors d'un transfert à l'hôpital?

Lors d'un transfert en véhicule privé, c'est votre partenaire / la personne qui vous accompagne lors de l'accouchement, qui va vous conduire à l'hôpital. La sage-femme vous suivra, sera présente lors de l'admission et vous remettra entre les mains de l'équipe médicale après avoir fait son rapport.
Dans le cas d'un transfert en ambulance, la personne accompagnante devra se rendre seule en véhicule privé à l'hôpital, la sage-femme se trouvant dans l'ambulance avec la future maman. La sage-femme se retire après avoir fait le rapport à l’équipe de soignants dans tous les cas.


Dix lunes

Close