Questions sur la Maison de Naissance

+ Quelles sont les raisons d'accoucher en Maison de Naissance?

Les raisons pour lesquelles des femmes et couples choisissent d'accoucher en maison de naissance, sont multiples et diverses. On y retrouve fréquemment une envie d'intimité, de calme, de douceur, le désir d'être actrice de son accouchement, d'être en contact uniquement avec des personnes familières, de pouvoir partager pleinement ce moment avec son partenaire, inclure celui-ci pendant la naissance autant que dans les jours suivants, la liberté de mouvement totale et non entravée, le souhait d’avoir moins d’interventions médicales, sont mentionnées.

+ Puis-j'accoucher en maison de naissance pour un premier enfant?

Oui, contrairement à ce que l’on peut croire ou entendre, il est tout à fait possible d’accueillir son premier enfant en maison de naissance. Les critères sont les mêmes : la grossesse doit se dérouler normalement, il ne doit y avoir qu’un seul bébé dans le ventre et il doit se présenter par la tête.

+ Quelles sont les différences majeures avec une clinique?

Les différences se situent à trois niveaux: l'environnement, le suivi par le personnel et la philosophie de travail.
L'environnement, se rapproche plus du domicile. En effet, il n’y a aucun équipement médical visible (il n’apparait uniquement lorsqu’on en a besoin), la structure n'a rien d'un hôpital, mais plutôt d'une maison de vacances, vous êtes comme chez vous et êtes libre d’aménager l’environnement à votre guise. L'intimité y est totalement préservée - un seul couple est présent à la Maison de Naissance à la fois. Le futur papa peut séjourner aux côtés de sa compagne et du bébé, jour et nuit. Nous l'encourageons à prendre une place importante.
Comme le suivi global est une de nos priorités, à Dix Lunes, il n'y a pas de changement de service. La même sage-femme qui vous a suivi pendant la grossesse sera là tout au long de l'accouchement. Le jour J, vous rencontrerez donc uniquement des personnes avec qui vous avez un lien de confiance préétablis, et qui connaîtront déjà vos souhaits et sensibilités.
Enfin, la philosophie de travail présente une approche fondamentalement différente : nous comprenons la naissance comme un processus naturel dont la femme est capable. Nous l'encourageons et la soutenons en intervenant uniquement quand cela est nécessaire, en donnant priorité aux méthodes douces (la chaleur, l'eau, l'acupuncture, la phytothérapie, les massages, le TENS...). Nous travaillons dans la prévention dans le but de favoriser un accouchement naturel et non-médicalisé le plus en douceur possible, tout en ayant des protocoles adaptés et précis. Nous respectons le rythme de chaque femme et de chaque bébé.
À Genève, vous n'avez pas la possibilité d'accoucher dans l'eau en milieu hospitalier. C'est une possibilité qu'à l'heure actuelle, seules les Maisons de Naissance proposent.

+ Est-ce que je peux avoir une péridurale?

Aucun anesthésiste n'est présent en Maison de Naissance. Une péridurale n'est donc pas disponible.

Si vous en ressentez le besoin, nous organisons un transfert en milieu hospitalier car comme toute anesthésie, une péridurale engendre des risques qui nécessitent une surveillance médicale.
Toutefois, ce cas de figure est rare et nous mettons tout en œuvre pour vous soulager autrement - car pour accoucher naturellement, vous avez besoin de sentir tout votre corps avec précision. Un environnement serein et rassurant, l'empathie, les méthodes douces comme les massages, la chaleur et l'acupuncture permettent la plupart du temps à la femme de gérer ses contractions.

+ Comment gérer les contractions en l'absence de péridurale?

Le fait de pouvoir se mouvoir librement, d’être dans l’intimité et accompagnée par des personnes de confiance sont des conditions qui atténuent la douleur. L’état d’esprit et le cocktail d'hormones influencé en grande partie par ce dernier, sont vos plus précieux alliés dans la gestion des contractions. Lorsque vous êtes détendue, confiante en vous et en votre environnement, accompagnée et sereine, les contractions sont généralement bien mieux supportées. A l'opposé, la peur, l’activité intellectuelle intense et non instinctive, influencent négativement les hormones sécrétées et provoquent une perception exacerbée de l'intensité des sensations.
À Dix Lunes, nous disposons également de moyens d’accompagner la douleur grâce à l'acupuncture, les massages à base d’huiles spécifiques, le TENS, et bien sur notre allié le bain!

+ Qu'est-ce qui se passe lorsque plusieurs femmes enceintes vont accoucher le même jour?

Ces cas sont très rares, car nous acceptons qu'un nombre limité de suivis, dans le but d'éviter cette situation. Néanmoins, Dix Lunes a conclu un accord de partenariat avec la Maison de Naissance la "Grange Rouge" à Grens. C'est une des possibilités sur lesquelles nous pouvons nous appuyer dans le cas où "Dix Lunes" se trouverait occupé alors que votre accouchement débute. L'autre possibilité est d'opter pour un accouchement à domicile - votre sage-femme possède tout le matériel et la formation nécessaire pour réaliser un accouchement à domicile, c’est une des autres prestations que nous proposons à Dix Lunes. Dernière option, vous pouvez toujours vous rendre à la maternité, mais la sage-femme ne pourra alors pas vous accompagner.
Vous avez la possibilité de revenir à Dix Lunes pour le séjour post-partum.

+ Pratiquez-vous des épisiotomies?

Nous travaillons dans le respect de la physiologie et, par conséquence, évitons au maximum d'inciser le périnée. Si malgré tout cela s'avère nécessaire, nous sommes parfaitement en mesure d’effectuer ce geste et de recoudre l'ouverture en utilisant un anesthésique local. Cependant nous mettons l’accent sur une bonne préparation durant le dernier mois de grossesse.

+ Est-ce que je peux amener une autre personne que mon partenaire / une personne supplémentaire / un enfant?

Vous pouvez vous faire accompagner par une ou plusieurs personnes. Toutefois, nous vous conseillons - sans vous l'imposer - de ne pas accueillir plus de 2 personnes pour préserver un espace intime, dans lequel vous pouvez évoluer et vous mouvoir librement. Vous devez discuter personnellement avec votre sage-femme si vous envisagez qu’un de vos enfants assiste à la naissance. Le processus de la naissance exige une présence à soi et une concentration intense sur le processus qui s’opèrent dans le corps à ce moment-là, et il est important de ne pas être perturbée. De plus, réfléchissez bien aux motivations qui vous poussent vers ce choix.

+ Est-ce que vous utilisez forceps et ventouse?

Non. Dans le cas ou cette mesure s'avérerait indispensable, un transfert dans un hôpital sera organisé à temps.

+ Combien de temps je peux rester après l'accouchement?

Nous aimerions que vous restiez au moins 4 heures après l'accouchement. Ensuite, libre à vous de rentrer chez vous ou d'opter pour un, deux, voir trois jours de séjour post-partum à Dix Lunes.

+ Les transferts en cours d'accouchement de la Maison de Naissance à un hôpital, ça arrive souvent?

Non, ces cas sont rares et notre première intention est de toujours préserver et favoriser l’équilibre subtil de la physiologie. Cependant, nous ne prenons aucun risque pour la mère et son bébé. Si la situation le requiert, nous organisons un transfert à l'hôpital. Ce dernier se fait dans la majorité des cas, sans urgence, en véhicule privé, mais si la situation l’exige, nous faisons appel à une ambulance. Il arrive également que la femme change d'avis en cours d'accouchement et souhaite un transfert - par exemple pour une péridurale, pour cause de fatigue.
Chez nous, le taux de transfert se situe entre 10 et 15%, variant légèrement d'année en année. C'est équivalent à la moyenne des Maisons de Naissance en Suisse.

+ Est-ce que je peux quand même être suivi par mon gynécologue?

Il est préférable, si la grossesse se déroule sans difficultés d’être suivi par votre sage-femme uniquement, car cela n’est pas nécessaire et votre assurance peut ne pas être d’accord de rembourser ce double suivi. Il reste cependant votre gynécologue et la sage-femme peut fait appel à lui en cas de soucis qui se présenterait tout au long de la grossesse ou après. Il est important de l’informer de votre choix de vous faire suivre par une sage-femme et de lui demander de vous remettre votre dossier médical. La sage-femme n’effectuant pas d'échographies, elles peuvent être réalisées chez votre gynécologue ou encore dans des centres spécialisés.

+ Quel est l'équipement de la Maison de Naissance?

À Dix Lunes, vous trouvez une grande pièce à vivre, une cuisine, une chambre, une pièce pour la baignoire d'accouchement, une salle de bains, une terrasse et un jardin. Pour le travail, nous disposition d’un grand ballon, d’une baignoire, diverses lianes pour vous y accrocher, de coussins d’allaitement, d’une chaise d’accouchement et d’un grand lit double. En termes d'équipement médical, nous disposons du matériel approprié et exigé pour la surveillance de l’accouchement en extra hospitalier (selon les exigences de l’Association Suisse des Maisons de Naissance IGGH).

+ Vous faites des accouchements dans l'eau?

Oui, cela est parfaitement possible.

+ À partir de quelle semaine de grossesse puis-je être suivie par la Maison de Naissance?

Nous vous recommandons de nous contacter au plus tôt. En cas de grossesse physiologique, nous recommandons le premier contrôle vers la 13è semaine de grossesse (début de prise en charge par la LAMal). Un suivi régulier permet de construire une relation de confiance et d'entente entre vous, votre partenaire et nous, ce qui est capital pour votre projet de naissance.

+ Comment se passe l’après-accouchement?

Nous respectons le moment du premier contact visuel avec votre enfant et les émotions qui y sont liées. Nous surveillons et accompagnons les premiers instants de vie avec toute la discrétion possible. Le bébé reste auprès de sa maman, et nous laissons le temps nécessaire au bébé pour cette phase de transition du ventre à la vie "dehors". Nous veillons à vous assurer la tranquillité nécessaire pour que vous puissiez profiter des premières heures avec votre enfant.